Cliquez sur ce lien pour garder votre page Facebook !

Vraie alerte ou piège sur Facebook, Instagram, autres ?

Les hackers passent-ils au peigne fin la vie et la personnalité de leur “cible” afin de deviner ses mots de passe ? Ou c’est comment ?

Peur d’être victime d’une tentative d'hameçonnage

Clients, contactez-moi avant de cliquer sur un quelconque lien

Nous nous sommes déjà toutes et tous demandé comment qu’un compte Facebook, Instagram ou autre, peut se faire pirater en 2 secondes. Comment se protéger contre les cybercriminels que sont les escrocs et fraudeurs en tout genre ? Comment différencier une vraie alerte d’une fausse principalement sur les réseaux sociaux ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Comment les hackers nous piratent-ils sur Internet ?

Les hackers passent-ils au peigne fin la vie et la personnalité de leur “cible” afin de deviner ses mots de passe ? Ou c’est comment ? Un Hacker utilise en fait diverses méthodes usurpant l’identité dont :

• Une clé USB piégée,
• Des logiciels malveillants,
• Un faux réseau Wi-Fi,
• Ou le phishing (hameçonnage).

Vol d'identité, renseignements personnels, votre mot de passe

Comme on le voit souvent dans les films, pour voler des mots de passe, il suffit d’insérer une clé USB dans l’ordinateur de la “victime”. Une fois connectée, elle enregistre tous les mots de passe stockés. Cela dit, le vol de mot de passe n’est pas le seul but ni l’unique méthode de piratage.

Les hackers utilisent aussi le “rançongiciel” pour prendre en otage les fichiers de la victime en téléchargeant un logiciel malveillant. Et comme lors d’un kidnapping, une rançon est demandée pour récupérer les données. Une véritable arnaque, bien sûr.

Il y a aussi ce qu’on appelle le Wifiphisher, un outil utilisé par les hackers pour pirater vos informations via un faux réseau Wi-Fi, par exemple, en se faisant passer pour le bistrot où vous prenez l’apéro tranquillement. On ne le dira jamais assez, il ne faut pas se connecter via un Wi-Fi public, c’est dangereux.

Et puis on a le phishing, le piratage “en vogue” qui fait fureur, littéralement. Pour voler vos informations personnelles, en fait, il suffit aux pirates informatiques de vous envoyer un “p’tit” lien miné, et le tour est joué !

Quel est le but et l’impact d’un piratage informatique ?

Pièces-jointes, mail frauduleux, données bancaires

C’est vrai, tiens, quel est le but des hackers ? Pourquoi nous piratent-ils en ligne ? Que font-ils de nos données ? Eh bien, pour les mêmes raisons qu’un voleur vole ou un fraudeur braque une banque. Et la liste est longue.

Par ailleurs, c’est généralement pour une usurpation d’identité ou une extorsion d’argent. Il faut être très vigilant, ne cliquez que sur les liens provenant de sources sûres et fiables. Protégez vos informations personnelles et coordonnées bancaires.

L’impact peut être lourd de conséquences. Non seulement vous risquez de perdre de l’argent, mais aussi votre réputation, une notoriété que vous avez mis des années à bâtir, peut partir en fumée.

Si le pirate choisit de publier des contenus obscènes à votre nom, vous imaginez bien que beaucoup de vos followers se désabonneront de suite, soit par horrification, ou de peur de se faire pirater à leur insu… par vous.

Comment reconnaître et éviter les arnaques en ligne ?

C’est clair que les hackers ne disent pas ouvertement “cliquez ici, et votre compte sera piraté”. Au contraire, ils suscitent la terreur en créant un sentiment d’urgence. Par exemple : “cliquez sur ce lien sinon vous allez perdre votre page facebook”.

Selon mon expérience en marketing digital et en community management, je remarque que certains schémas se répètent souvent. Alors si vous voulez des tuyaux pour reconnaître les tentatives de piratage en ligne, soyez attentif aux signes suivants :

• Les mails frauduleux atterrissent souvent dans vos spams.
• La réception d’un message demandant des informations confidentielles.
• Les courriels contenant des fautes d’orthographe.
• Les faux messages provenant de faux profils se faisant passer pour un service de protection contre la fraude ou autre.

Si vous réalisez après coup que vous avez été victime d’un pirate, vous devrez porter plainte auprès des autorités compétentes, à savoir : le commissariat, gendarmerie, le service de cybercriminalité le plus proche.

Peur d’être victime d’une escroquerie en ligne ? Vous soupçonnez des tentatives d’hameçonnage ? Contactez-moi avant de cliquer sur un quelconque lien, et j’effectuerai les vérifications nécessaires.

Conseils pour se prémunir contre les escroqueries sur internet

Adresse de messagerie, informations bancaires, carte bancaire

Rappelez-vous, les sites administratifs ne communiquent jamais via de faux profils ou des messages privés. Ils utilisent plutôt des e-mails officiels avec leur propre logo et leur nom de domaine.

D’ailleurs, les vraies alertes de sécurité recommandent de prendre des mesures de sécurité et ne proviennent jamais de faux profils se faisant passer pour une entité officielle.

Pour récapituler, cette histoire avec des faux profils ayant envoyé des fausses alertes et des menaces trompeuses à mes clients m’a donné l’idée de créer cet article pour sensibiliser, mes lecteurs et clients, à l’importance de protéger leurs comptes sociaux.

Pour protéger vos comptes sociaux des pirates informatiques et des menaces malveillantes en ligne, ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires ni vos informations personnelles en réponse à de soi-disant alertes de sécurité suspectes.

Restez vigilant sur les réseaux sociaux, ne croyez pas tout ce que vous lisez. Gardez votre présence d’esprit et vérifiez les informations avant de réagir, mais ne faites aucune manœuvre par peur.

En cas de réception d’un message douteux, contactez-moi et je vous recommanderai l’action à entreprendre dans ce cas-là.

Je vous contacte